bienvenue
dans
la maintenance-multi-techniques

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Recherche des pannes - Câbles en défaut

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin
Situation rare mais possible

Les travaux :

Suite à remaniement de voirie, un câble HTA devenu manifestement trop long doit être raccourci, pour ce faire il est prévu de faire intervenir 2 monteurs pour réaliser HORS TENSION une jonction.

Le réseau :

Pour faire simple: Deux postes HTA/BTA reliés par un câble sans dérivation, on les appellera poste A et poste B
Pour libérer l'installation des clients alimentés et de ne créé aucune gêne, le CHARGE DE CONSIGNATION (CDC) se met en rapport avec le CHARGE DE CONDUITE pour les manœuvres préliminaires (Mise en // et séparation).

Les manœuvres :

Le CHARGE DE CONDUITE boucle l'artère HTA, au moyen d'interrupteurs télécommandés en prenant soin d' être dans le nœud électrique, cette manœuvre à pour but de ne pas pénaliser la clientèle pendant les travaux.
Le CDC se rend au poste A pour séparer et condamner l'arrivée du câble désigné, celui ci est toujours sous tension.
Il se rend au poste B pour séparer et condamner, les présences tension du câble désigné se sont éteintes le câble est hors tension (sur certains matériel il est possible d'inverser les présences tensions pour s'assurer de leur bon fonctionnement)C'est une sécurité en plus avant de fermer le SECTIONNEUR DE MISE A LA TERRE (SMALT). Le CDC condamne l'arrivée du câble et ferme la SMALT (Cette manœuvre met en court circuit et à la terre l'ensemble des conducteurs actifs du câble).
Dans le cas de manœuvres complexes de séparations et de réalimentations, il est obligatoire d'établir une fiche de manœuvre accompagnée du plan joint de l'installation, visée par un supérieur hiérarchique. Le jour des travaux il suffira de suivre le document et de cocher les opérations effectuées.

L'identification :

Le CDC se rend au poste A pour pour y brancher un générateur de fréquences musicale afin de faire une identification sans conteste en fouille. Pour ce faire il doit répéter les mêmes opérations que dans le poste B, Avant de brancher son appareil sur une phase et la terre il fermera la SMALT pour sa propre sécurité. Cette opération faite il ouvrira la SMALT et vérifiera le bon fonctionnement de son appareil en parcourant le câble, une augmentation du niveau sonore se fait sentir sur la pas de torsade.

L'entreprise intervenante est arrivée sur le site composé de deux agents un H1V ET H2V, mettent en place leur outillage pour la réalisation de la boîte. LE CHARGE DE TRAVAUX ASSURE LE BALISAGE DE SON CHANTIER (Panneaux, cônes, banderoles, écrans). IL ASSURE UN PASSAGE POUR LES PIÉTONS.

Le CDC arrive sur les lieux et identifie le câble dans la fouille avec le CHARGE DE TRAVAUX. Il retourne au poste A fermer la SMALT sur la tête de câble et déposer son générateur de fréquences musicales.

Pour faire la VAT, c'est la perche à piquer (plusieurs type ont été utilisées). Quand il y a un pavé de terre encadrant la zone de travail il faut tout de suite regarder si il est efficace (champ tournant) sur le câble ainsi tranché, dans le cas d'une mise à la terre par la SMALT, nous devons retrouver les conducteurs en court circuit et à la terre.
LE CDC rempli l'attestation de consignation, la lit et la fait signer au CHARGE DE TRAVAUX. Ils conviennent tous deux d'une heure de rendez vous pour rendre l'imprimé. A ce moment là, le CHARGE DE TRAVAUX à l'entière responsabilité du chantier et de ses abords immédiats.

La jonction HTA à été réalisée avec sucés, le CHARGE DE TRAVAUX, balise le chantier, nettoie les abords direct (éboulement de terre collecte des déchets) et remets l'attestation signée et datée au CHARGE DE CONSIGNATION, ce dernier va au poste A retirer la SMALT, même manœuvre au poste B. Nous considérerons que les monteurs ont respectés les numéros. La remise sous tension est éminente, il faut avertir le CHARGE DE CONDUITE, ce dernier donne l'autorisation de mettre sous tension l'ouvrage par l'interrupteur du poste B.
LE CHARGE DE CONSIGNATION, referme l'interrupteur les présences tension de la cellule se sont allumées, le câble est sous tension. Le radio téléphone sonne dans le véhicule, le câble à déclenché. Il faut ouvrir de suite l'interrupteur car les clients sont sans alimentation. L'installation reste en état de consignation, le CHARGE DE CONSIGNATION se rend sur le site ou les travaux ont été faits : rien d'anormal. Il faut faire intervenir la recherche de défauts câbles.

Le véhicule de recherche de défauts est stationné au poste A.

LE CHARGE D'ESSAI EST HABILITÉ B2V et H2V .

Le CHARGÉ DE CONSIGNATION devient à cet instant CHARGE DE RÉQUISITION. Il doit avoir récupéré toutes les attestations de consignations délivrées sur cette installation et avoir enlevé les dispositifs de mise à la terre et en court circuit (pavé de terre et ou SMALT).

LE CHARGE DE RÉQUISITION rédige une attestation de consignation au CHARGÉ D'ESSAIS et un avis de réquisition, les deux imprimés doivent être signés des deux parties (précisant qu'il n'y aucune terre sur le câble). A ce moment le CHARGÉ D'ESSAIS est autorisé à la mise sous tension du câble par des moyens autonomes.

La recherche défauts à beaucoup évoluée ces dernières années, de par le matériel et de par les méthodes et elle permet surtout de diminuer la gêne occasionnée à la clientèle, le cas présenté ici est courant et ne présente aucune difficulté.

Les réseaux en antenne ou en grappes ne se traite pas de la même façon et nécessitent parfois la mise en place d'organes de séparation (boîtes de coupure, inter télécommandé, détecteurs de défauts). La recherche de défauts sur ce type d'installation est très difficile, du fait de la nature des câbles, leurs sections et le nombres de boîtes de raccordement affaiblissent le signal de l'échomètre. Les méthodes sont l'échométre joint à la réflexion sur l'arc, pour les défauts des câbles énergies donnent en général de très bons résultats. Le pont de Wheatstone pour les défauts sur les câbles télécommunications, l'échométre peut être utilisé à ses fins en modifiant la vitesse de propagation de l'onde. L'écoute sur le terrain se fait aux ondes de chocs avec un récepteur.
Le défaut vu par l'échométre n'est pas forcement le véritable défaut au point d'injection choisi, c'est un défaut latent qui s'est créé avec l'intensité de court circuit du défaut amont. il faut connaître la longueur exacte du câble et s'assurer en faisant une contre épreuve, que l'on peut se rendre compte de cette situation.

Les défauts HTA sont les plus pénalisant pour la clientèle, ce type de réseau distribue directement les postes de transformation et la clientèle associée, de plus ces mêmes réseaux en aériens peuvent être perturbés par des chutes d'arbres et ou des conditions météo désastreuses.
Le défaut localisé, il faut faire une fouille pour y effectuer la réparation. Une équipe de terrassiers HABILITES B0 ET/OU H0 est programmée. Ces travaux doivent être exécutés à la main (pelle, pioche) dès l'approche des câbles sous tension, en général un grillage avertisseur prévient le terrassier. Si il y a présence d'un engin mécanique pour exécuter ces travaux , il faut prendre toute précaution nécessaire, afin de ne créer aucun dommage aux ouvrages découverts. Le chantier doit être balisé et ne gêner en aucun cas la circulation des piétons ou des véhicules. Beaucoup d'accidents de piétons tombés dans les fouilles sont à déplorer à ce jour, l'utilisation des planchers évitent ce genre d'accidents qui peuvent être mortels.
A ce stade des travaux, il faut que nos deux monteurs reviennent pour effectuer les 2 boîtes nécessaires, celles- ci se feront avec pose de pavé de terre à chaque extrémité. Ce pavé de terre assure une double fonction:

En cas de présence tension il est capable de tenir l'intensité de court circuit.
Ce pavé est constitué de 4 tresses repérées Vert, Jaune, Marron, cette dernière est doublée et doit être reliée à la terre. Le monteur recherche par rapport aux feuillards ou au plomb du câbles ses couleurs.

Explications : A la remise sous tension du câble par le poste B, le CHARGÉ DE CONSIGNATION fera le face à face au poste A qui vérifie que les 2 câbles ont le même champ tournant (cette manipulation se fait sur les présences de tension des câbles), si cette condition est bonne il pourra refermer l'interrupteur, le réseau sera donc bouclé, ceci évite une coupure de la clientèle. Le CHARGÉ DE CONDUITE lui donnera le poste à ouvrir, en fonction des consignes d'exploitations rédigées par avance.


Pour ceux qui seraient tentés de ce lancer dans la recherche de défauts, je vous conseille l'ouvrage d'"HENRI HUBIN, RECHERCHE DE DÉFAUTS CÂBLES, PRÉFACE JACQUES SCHNELTZ, ÉDITIONS EYROLLES " C'est un métier très intéressant.

Voir le profil de l'utilisateur http://maintenance.yoo7.com

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum